Boursenligne : La bourse sur internet, guide pour débuter, cours des entreprises

Les actions sont l'une des classes d'actif delivrant les plus fortes performances a long terme. Cette performance s'etablit autour de 6 a 8 % par an selon les periodes considerees, en moyenne annuelle lissee. Bien evidemment, la valeur des actions connait une volatilite importante. Ainsi, les indices boursiers peuvent perdre 10 % une annee et reprendre 20 % l'annee suivante. C'est la raison pour laquelle les conseillers patrimoniaux recommandent d'investir en actions avec un objectif de valorisation a long terme (superieur a 10 ans).

Un des avantages trop souvent ignore de l'investissement en actions est qu'il permet de facilement diversifier ses placements hors de l'hexagone. Les investisseurs peuvent ainsi profiter de la croissance mondiale, notamment l'essor economique des pays emergents, et des entreprises de la nouvelle economie, essentiellement situees outre-Atlantique. Les etats-Unis comportent le plus grand nombre d'entreprises technologiques, tout le monde connait les GAFAM (Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft). Ces entreprises affichent des valorisations depassant pour certaines les 1000 milliards de dollars et affichent une croissance impressionnante. Apple pese maintenant plus que tout le CAC 40 reunit (les 40 plus grandes societes francaises) ! Sans surprise, au cours de la derniere decennie, les marches actions americains ont delivre des performances superieures a celles aux marches europeens.

Les investisseurs ont l'habitude d'investir en bourse au travers d'un compte-titres ordinaire (CTO) ou d'un plan d'epargne en actions (PEA). Le CTO est le compte par defaut pour acheter des actions cotees, des fonds voire des produits derives. La fiscalite des gains et des dividendes percus sur le CTO est celle s'appliquant par defaut sur les revenus du patrimoine. Actuellement, le regime fiscal qui prevaut est le prelevement forfaitaire unique (aussi connu sous le nom de "flat tax"), dont le taux de taxation est de 30 %.

Beaucoup d'investisseurs optent preferentiellement pour le PEA. Le PEA est plus restrictif que le CTO puisqu'il restreint les investissements a des societes europeennes. Il empeche donc l'acces aux marches actions americains (sans entrer dans les details, il est neanmoins possible de s'exposer aux marches americains via des ETFs a replication synthetique). Aussi, il n'est pas possible d'investir via le PEA dans des produits derives, ni des foncieres cotees du type SIIC (on en parle plus bas). En contrepartie de ces contraintes geographiques et sectorielles, le PEA dispose d'une fiscalite tres allechante. Les gains generes au sein du PEA ne sont pas taxes tant que l'argent reste dans le plan. Les investisseurs peuvent donc reinvestir 100 % de leurs gains et accroitre d'autant plus rapidement leur patrimoine. Lorsque le PEA atteint l'age de 5 ans, l'investisseur peut realiser des retraits et beneficier d'une fiscalite reduite sur les gains. Les plus-values sont taxees a hauteur de 17,2 %.

Les outils pour investir en bourse ne se limitent pas au CTO et au PEA. Il existe d'autres solutions, dont l'assurance vie et le plan d'epargne retraite (PER). Le PER est plus contraignant que l'assurance vie. Le PER est une niche fiscale beaucoup moins repandue que l'assurance vie. Il convient aux investisseurs ayant des revenus importants durant leur vie professionnelle et anticipant une baisse importante de leurs revenus au moment de la retraite.

A contrario, l'assurance vie est une solution d'investissement largement utilisee par les epargnants francais. En effet, les Francais detiennent plus de 45 millions de contrats d'assurance vie, et le total des encours depasse les 1750 milliards d'euros.

Investir en assurance vie



Contrairement au PEA, les versements sur les assurances vie ne sont pas limites. Pour rappel, les versements sur le PEA sont limites a 150 000 euros. D'ailleurs, on ne peut detenir qu'un seul PEA tandis que l'on peut posseder plusieurs assurances vie. Sur les plus de 1750 milliards d'euros investis dans des assurances vie, les trois-quarts sont investis sur les fonds euro. Il s'agit de placements sans risque geres par des assureurs. Le dernier quart est investi en unites de compte. Ce sont les supports accessibles en unites de compte qui nous interessent, puisque l'on y trouve une grande variete de produits financiers, dont divers placements pour investir en bourse. Bien que la majorite des encours soit investie en fonds euro, les unites de compte sont de plus en plus populaires, et plus particulierement les fonds d'investissement en actions (voir plus bas). Les meilleures assurances vie en ligne donnent acces a des centaines de fonds d'investissement en actions. Avant de detailler les types de placements en actions disponibles en unites de compte, voyons les atouts fiscaux de l'assurance vie.

Les avantages fiscaux de l'assurance vie



L'assurance vie cumule plusieurs avantages fiscaux. En premier lieu, a l'image du PEA, les gains generes en unites de compte peuvent etre pleinement reinvestis sans passer par la case impot, il n'y a pas de frottement fiscal. L'assurance vie beneficie d'un abattement de 4600 euros sur les plus-values imposables si l'epargnant realise un rachat partiel sur un contrat de plus de 8 ans. Cet abattement est porte a 9200 euros pour un couple. Enfin, l'assurance vie est un excellent outil pour transmettre son capital hors succession. On peut transmettre 152 500 euros par beneficiaire sans impot sur les successions. Cet avantage fiscal est valable meme s'il n'y a pas de lien de parente entre le legateur et le beneficiaire. La seule condition etant que le souscripteur doit avoir moins de 70 ans au moment du versement du capital sur son assurance vie.

Investir en bourse via les unites de compte



Les unites de compte prennent la forme d'une multitude de supports pour investir en actions. Contrairement au PEA, l'assurance vie permet d'investir sur des actions sans restriction sur la localisation des entreprises. L'assurance vie permet donc d'investir aux etats-Unis et dans tout autre pays dans le monde. Du moins, les bonnes assurances vie. Les investissements en actions se font essentiellement via des fonds d'investissement, mais pas seulement.

Titres vifs



Certains contrats d'assurance vie permettent d'investir en direct dans des entreprises cotees en bourse. On parle alors de "titres vifs". Le nombre d'actions accessibles est malheureusement souvent tres restreint. On trouve des contrats referencant 50 a 100 actions. Essentiellement des actions du CAC 40 et d'autres grosses valeurs du S&P 500. Les investisseurs souhaitant aller plus loin devront se tourner vers des contrats specifiques, on pense par exemple aux assurances vie de droit luxembourgeois, lesquelles offrent des possibilites d'investissement reellement sur mesure. Ce type de produit n'est pas accessible aux petits epargnants en raison de tickets d'entree plus importants. La restriction sur le nombre de titres vifs n'est pas une reelle contrainte puisque l'essentiel des epargnants prefere investir en bourse au travers des fonds d'investissement en actions (les avantages des fonds d'investissement sont presentes plus bas). Parmi les actions accessibles en unites de compte, on trouve parfois des foncieres cotees. Ces foncieres sont appelees SIIC (societe d'investissement immobilier cotee). Il s'agit de societes dont le role est d'administrer un parc immobilier pour le compte de ses actionnaires. Le statut de SIIC permet a ces entreprises de beneficier d'un cadre fiscal avantageux (reduction d'impot sur les societes). En contrepartie, ces entreprises s'engagent a distribuer l'essentiel de leurs benefices en dividendes. Ainsi, les revenus de SIIC logees en assurance vie beneficient d'un double avantage fiscal : au niveau de la societe, et au niveau de l'enveloppe fiscal de l'assurance vie puisque comme nous l'avons vu plus haut, les gains realises sur les unites de compte peuvent etre reinvestis a 100 % sans aucun frottement fiscal.

Fonds d'investissement classiques



Les fonds d'investissement en actions offrent une bonne diversification et permettent de deleguer la selection des titres. Les fonds d'investissement sont geres par des specialistes ayant une expertise forte et des equipes d'analystes financiers dont la mission est de selectionner les actions ayant le meilleur potentiel. La plupart des epargnants n'ont ni le temps ni les competences pour analyser des entreprises et gerer activement leur portefeuille d'actions en direct. Les fonds d'investissement constituent donc le choix de predilection pour diversifier son patrimoine en actions. Ces dernieres annees, les fonds d'investissement classiques ont perdu un peu de leur popularite au profit des fonds indiciels.

Fonds indiciels, ETF, trackers



Les fonds indiciels, aussi appeles ETF (Exchange-Traded Fund) ou encore trackers, sont des fonds cotes en bourse, dont l'objectif est de suivre la performance d'un indice boursier de reference. Depuis quelques temps, les epargnants et les investisseurs se tournent massivement vers les fonds indiciels. La raison de ce succes s'explique pour 3 raisons. Les fonds indiciels sont des fonds cotes en bourse, cela signifie que les investisseurs peuvent passer des ordres d'achat en temps reel et connaissent precisement la valeur du fonds au moment de l'achat. Cet avantage ne profite cependant pas aux epargnants achetant des fonds indiciels en assurance vie puisqu'il y a un petit delai entre le passage d'ordre et l'acquisition (le temps que l'ordre soit transmis et traite par l'assureur, generalement 1 jour ou 2).

Le deuxieme avantage concerne tous les investisseurs : les fonds indiciels ont tres peu de frais de gestion. Ces frais sont de l'ordre de 0,3 % pour les fonds indiciels les plus populaires (par exemple les fonds repliquant de grands indices tels que le MSCI World ou le S&P 500). Ce faible niveau de frais contraste avec celui des fonds classiques, lesquels prelevent pres de 2 %.

Ces frais de gestion reduits ont une incidence sur la performance. La performance est justement le troisieme point fort des fonds indiciels. Les etudes montrent que 90 % des fonds classiques sont battus par les fonds indiciels sur le long terme ! Face a ce constat, on comprend mieux la raison du succes des fonds indiciels. Certains gerants de fonds classique parviennent a developper des strategies battant leur indice de reference quelques annees. Mais tres peu de gerants parviennent a durablement battre les indices. Les fonds indiciels offrent donc une performance constante et sans mauvaise surprise dans le temps.

Conclusion



L'assurance vie est un outil tres puissant pour investir en bourse. Cette enveloppe cumule de nombreux avantages. Elle est fiscalement tres attractive, que ce soit pour valoriser le patrimoine ou le transmettre. Les bons contrats donnent acces a des unites de compte tres interessantes, notamment des fonds performants tels que les fonds indiciels. Enfin, nous pouvons aussi rappeler que les epargnants peuvent aisement deleguer la gestion de leur portefeuille en se tournant vers un service de gestion pilotee de l'epargne. De multiples courtiers en ligne et des fintech proposent des services de gestion sous mandat competitifs.

Consultant SEO | Conseils bourisers | Parrainage boursorama | Day-trader | Investir en bourse | Conseils en bourse: gratuit