Acheter des actions, oui mais lesquelles ?

« Diversifiez votre portefeuille », c'est la phrase que l'on entend et lot partout en matière d'investissement. Dans le domaine de la bourse c'est le même refrain. Le message est bien compris mais encore faut-il savoir quoi acheter, vers quels types d'actions se tourner, afin d'obéir à cette règle?

Les actions

En achetant une action, vous devenez propriétaire d'une part de la société concernée. Ce qui veut dire que dire que vous percevez des dividendes en proportion à votre investissement une fois par an, définis par l'assemblée générale. Et bien sûr, en fonction du chiffre d'affaires réalisé par cette même entreprise, de sa marge bénéficiaire dégagée, de ses perspectives d'évolution sur son marché, vous pouvez bénéficier d'une belle plus-value si son cours se met à grimper. Aussi, vous pouvez vendre à tout moment vos actions, et prendre vos bénéfices, après une fiscalité qui varie en fonction du support que vous avez choisi, de la durée de détention de ces actions, et de l'âge de ce support. On pense bien sûr au PEA (Plan d'Epargne Action) et au compte titres.

Quelles actions acheter ?

Il est très difficile de donner des conseils boursiers, d'une part parce que la loi prévoit qu'il n'est possible de le faire uniquement sous certaines conditions, car il s'agit d'opinion subjective et de connaissance précise ou non de la société qui vous intéresse. Mais en terme de répartition du risque, il est certain que vous ne devez pas « miser » tout votre capital en achetant des actions avec www.binck.fr d'une seule société, même si celle-ci fait partie du CAC 40. Vous devez penser de la façon suivante : quels sont les secteurs porteurs aujourd'hui et quels sont ceux à éviter, du moins actuellement ? Une fois que vous avez défini les secteurs qui vous intéressent, il ne vous reste plus qu'à chercher les sociétés cotées en bourse, en tenant compte du type de marché sur lequel elles s'échangent. Votre capital réparti dans deux, trois ou plusieurs secteurs d'activité, votre risque de perte est quasi inexistant.

Un conseil important en matière d'achat d'actions : n'investissez jamais de l'argent dont vous pouvez avoir besoin à court terme…!

Quelques conseils pour débuter avec la Bourse en ligne

Avec l’essor d’Internet, il est désormais très facile d’investir dans la Bourse puisque plusieurs plateformes sont spécialisées dans ce domaine. Il est tout de même recommandé de suivre quelques conseils, car le risque est réel.

Quelques tutoriels ne suffiront pas pour investir dans le monde de la Bourse

Les solutions d’épargne classiques n’ont pas un attrait significatif puisque le taux de rentabilité est inférieur aux espérances. Il sera tout de même nécessaire de faire appel à un expert de la gestion de budget, car il aura les connaissances pour vous aider dans cette démarche. Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas d’étudier les différents tutoriels pour réussir à gagner quelques euros dans ce secteur. 

La Bourse est parfois la cible de chutes importantes que vous devez anticiper

Vous devrez étudier réellement la Bourse tout en apprenant à gérer les risques. Ce sont ces derniers qui sont nuisibles puisqu’ils ont le pouvoir de détruire votre épargne très rapidement. Un professionnel pourra ainsi vous épauler notamment dans la définition d’une stratégie d’investissement. Il est nécessaire dans un premier temps de dégager une somme que vous utiliserez pour commencer à gérer votre portefeuille. Des plateformes ont la particularité de proposer des courtiers qui exercent depuis le Web. Vous aurez donc le loisir de leur demander divers conseils, car les marchés ne sont pas stables, ils subissent des aléas qui peuvent être néfastes pour vos finances. 

La Bourse demande de véritables connaissances

Les clubs d’investissement représentent aussi une solution intéressante, car les débutants peuvent s’entraider avec aisance en se conseillant sur les secteurs à privilégier et ceux à délaisser à cause d’une rentabilité moyenne, voire très faible. Internet est un outil appréciable qui vous aidera dans votre nouveau défi, mais sachez que vous ne gagnerez pas des sommes extraordinaires en quelques jours, c’est un travail sur le long terme.

Placements financiers : quelques conseils d’experts

Le choix d’un placement financier dépend avant tout de la somme que l’on souhaite investir dans un projet. Voici quelques conseils d’experts pour vous aider à trouver le meilleur placement en fonction de votre budget.

Contracter un contrat d’assurance-vie 3.0

Si le placement varie entre 10 000 euros et 20 000 euros, la meilleure option, pour placer son argent, est l’assurance-vie 3.0. Il s’agit ici d’un contrat qui se caractérise par l’absence d’investissement en fonds « euro ». Une autre solution est d’investir son argent au sein d’une SCPI.

Dans certains contrats d’assurance vie, il est possible de dédier l’intégralité de son placement à la SCPI. Concernant ce placement, le rendement attendu varie entre 3,5 à 4%. Les principaux atouts du contrat d’assurance vie sont la possibilité d’utiliser son argent à tout moment, le rendement global et la sécurité du capital. En ce sens, il peut s’agir du meilleur placement pour un senior.

Diversifier ses placements

En investissant son argent dans divers placements financiers, il est possible de sécuriser ses avoirs. Si la somme à placer oscille entre 50 000 euros et 70 000 euros, il est recommandé de répartir son placement comme tel : la moitié de l’argent sera placé dans une assurance-vie multi-supports, le quart sera investi dans l’or physique et l’autre quart sera placé dans une SCPI.

L’avantage de la diversification des placements se situe au niveau de la protection des avoirs financiers. Avec l’or, on bénéficie de la couverture du marché, tandis que pour le SCPI, on a la garantie d’un rendement régulier. L’assurance vie, quant à lui, permet de capitaliser les placements.

Bien réfléchir à sa stratégie

La réflexion est de mise à partir du moment où le placement va de 80 000 euros à 100 000 euros. Dans ce cas, il s’agit de choisir entre la diversification des placements ou un seul investissement.

Le choix dépend avant tout de l’objectif de chacun. Pour disposer d’un rendement rapide et immédiat, il est conseillé d’acheter un bien LMNP situé dans une résidence spécialisée (EHPAD, résidence d’étudiants). Enfin, si le montant disponible dépasse 100 000 euros, l’option la plus adaptée est d’investir dans l’immobilier.

Bonjour tout le monde !

Vous voici sur le blog de Boursenligne. Des articles seront publiés prochainement pour vous tenir informé de la finance, de l’immobilier mais aussi et bien entendu de la bourse et son actualité.